Démarchage à domicile – Soyez vigilant !

15 mars 2022

 

De nombreuses personnes sont régulièrement contactées par des sociétés pour des diagnostics réalisés à domicile (énergétiques, toitures, isolation, termites…). Nous tenons à rappeler que la Mairie ne mandate jamais ce genre de société et qu’il s’agit d’une démarche purement commerciale. Cependant, les sociétés tournant sur la commune sont sensées au préalable nous en informer.

En aucun cas, ces sociétés ne devront se prétendre être mandatées par la Mairie. Si c’est le cas, merci de nous en informer au 02 99 49 40 17.

Si vous êtes démarchés, nous vous conseillons vivement de ne rien signer. Si vous avez déjà signé un document sachez que vous pouvez vous rétracter dans un délai de 14 jours sans aucun frais.

 

Informations utiles :

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/demarchage-a-domicile-ou-contrats-hors-etablissement

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23224

 

 

Les règles du démarchage à domicile

 

La visite inattendue d’un commercial à son domicile peut vite se terminer en achat que l’on regrette. Alors quelques précautions s’imposent pour ne pas se faire avoir !

Vente de matériel, rénovation de toiture, nouveau système de chauffage : fréquentes sont les situations où le consommateur est sollicité par des professionnels en dehors des lieux de commercialisation. Dans ces conditions, on peut facilement être amené à s’engager mais aussi à rapidement le regretter.

La loi du 17 mars 2014, dite “ loi Hamon ”, renforce la protection du consommateur qui conclut un contrat hors établissement, nouvelle appellation du démarchage à domicile. Pour lire la brochure, cliquez sur l’image.

Démarchage - Brochure

Démarchage à domicile avoir les bons réflexes

Démarchages abusifs ou arnaques

Arnaques aux placements financiers : soyez vigilants !

 

Placements financiers, livrets d’épargne… les associations de consommateurs et l’Autorité des marchés financiers (AMF) alertent les épargnants sur une augmentation croissante des escroqueries financières portant notamment sur l’usurpation de noms d’intermédiaires ou de produits financiers autorisés.

Si vous êtes démarché par téléphone ou par e-mail pour un de ces produits ou si vous avez vu une offre alléchante sur Internet, suivez ces bons réflexes à adopter avant tout investissement, pour ne pas vous faire piéger.

 

Les signaux qui doivent vous alerter :

* Vous ne connaissez pas la personne qui vous contacte,
* On vous fait des promesses de rendements très élevés et sans risque,
* Vous devez prendre rapidement votre décision,
* On vous demande vos coordonnées bancaires, votre numéro de carte bancaire ou de payer une somme d’argent,
* On vous explique qu’une nouvelle loi vous impose de souscrire au produit,
* On vous indique que votre établissement actuel a changé de nom et que vous devez signer un nouveau contrat.
 

En cas de doute sur une proposition d’investissement, rendez-vous sur Assurance Banque Épargne Info Service : www.abe-infoservice.fr.

Et si vous avez déjà souscrit à un produit financier et pensez être victime d’une escroquerie, contactez la plate-forme Info Escroqueries au 0 805 805 817 (service et appel gratuits).

En cas de litige, contactez une association de défense des consommateurs.

 
Article rédigé par la Mce, Maison de la consommation et de l’environnement–CTRC Bretagne, – 48 Bd Magenta – 35000 Rennes – 02 99 30 35 50 – info@mce-info.org – www.mce-info.org

Phénomène des faux bitumeurs

 

Ce sont des habitants des communes d’Acigné et de Noyal-sur-Vilaine qui ont alerté les gendarmes. Ils disent avoir été démarchés par « des hommes d’origine britannique, pour réaliser des travaux d’enrobé à chaud à un prix très attractif », rapporte la compagnie de gendarmerie de Vitré. Ce phénomène de « faux bitumeurs » avait déjà été constaté il y a trois ans dans le département.

 

Leur façon d’agir

Le scénario est toujours le même, et bien rodé, raconte la compagnie de gendarmerie. Une première équipe, de bonne présentation, démarche, à bord de véhicules immatriculés en Grande-Bretagne. Ces personnes proposent de goudronner une allée, ou un parterre, à un prix défiant toute concurrence. Si le ’’client’’ accepte, une autre équipe vient réaliser les travaux. Mais le travail est bâclé, les ouvriers se contentant de répandre quelques millimètres d’une émulsion liquide et de graviers ».
Ces faux bitumeurs peuvent aussi, par exemple demander une avance de frais pour des travaux qui ne seront jamais réalisés…  Et qu’ils ne sont pas forcément toujours « d’origine britannique ».

 

Les conseils des gendarmes

Les gendarmes veulent attirer la vigilance des habitants. Ils recommandent d’être méfiants et de se renseigner sérieusement sur les sociétés ou personnes qui se présenteraient comme ‘’bitumeurs’’ et qui proposeraient des travaux à des prix paraissant trop attractifs. Ils rappellent aussi qu’il vaut mieux, pour tout type de démarchage, ne pas s’engager trop rapidement et également ne rien signer ni ne remettre aucune somme d’argent dans un premier temps .

La compagnie de gendarmerie rappelle enfin qu’en cas de doute, il est conseillé « de prévenir rapidement la gendarmerie (17) ».

(article Ouest-France)

Rénovation énergétique de l’habitat

 

La COP 21 et la loi de transition énergétique ont mis les travaux de rénovation énergétique sur le devant de la scène. Des entreprises indélicates en profitent, sur tout le territoire breton, pour déployer des démarches commerciales frauduleuses. Les 18 Espaces INFO ÉNERGIE bretons font part d’un nombre croissant de pratiques douteuses (discours mensongers, pression du vendeur à signer rapidement, contrats antidatés, tarifs exorbitants, etc…) et appellent les particuliers à la vigilance.

Lire le communiqué de presse

Faux agents du SMICTOM

 

Régulièrement de faux agents démarchent les habitants du territoire en leur proposant de changer leur bac de collecte. Selon leurs dires, ils n’interviennent pas le jour même, mais repassent quelques jours plus tard. Ils demandent parfois une rémunération de quelques euros, mais cela peut aller jusqu’au cambriolage.

Veuillez rester vigilants : ne donnez pas suite à leur demande d’argent et ne les laissez pas pénétrer dans votre habitation.

Pour rappel, les agents du SMICTOM Sud-Est 35 n’interviennent que sur demande. L’agent est identifiable par un badge et se déplace avec un véhicule aux couleurs du SMICTOM. Les interventions ne sont pas payantes et aucune demande d’argent n’est faite par les agents.

N’hésitez pas à signaler toutes interventions suspectes auprès du SMICTOM au 02 99 74 44 47.

Assainissement Non Collectif

Vitré Communauté alerte les habitants sur du démarchage abusif.

Vitré Communauté souhaite alerter les habitants sur la présence de sociétés démarchant les particuliers sur le territoire dans le cadre de la remise aux normes des assainissements autonomes.

En effet, sur certaines communes, il est proposé aux particuliers des solutions de réhabilitation de leur dispositif d’assainissement non collectif « clé en mains » mais les contrats soumis aux propriétaires paraissent, d’une part abusifs et, d’autre part, font l’objet de tarifs bien supérieurs aux prix pratiqués habituellement sur le territoire.

N’hésitez pas à signaler toute intervention suspecte auprès du service SPANC de Vitré Communauté au 02 99 74 52 61 ou de votre Mairie.