Grippe Aviaire

27 janvier 2021

Le renforcement des mesures de prévention dans les basses-cours, c’est aussi pour les détenteurs non professionnels de volailles ou autres oiseaux captifs

 

Devant la recrudescence de cas en France, en tant que détenteurs de volailles ou autres oiseaux captifs, vous devez impérativement mettre en place les mesures suivantes :

  • Confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour.
  • Exercer une surveillance quotidienne de vos animaux et signaler toute mortalité anormale à un vétérinaire.
  • Protéger votre stock d’aliments ainsi que l’accès de vos mangeoires et abreuvoirs.
  • Éviter tout contact direct entre les volailles de votre basse-cour et les oiseaux sauvages ou autres volailles d’un élevage professionnel.
  • Prendre des précautions particulières si vous devez vous rendre dans un autre élevage de volailles.
  • Protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination.
  • Réaliser un nettoyage régulier.


 

Déclaration des détenteurs d’oiseaux par les particuliers

 

Pour faire face à un éventuel cas d’influenza aviaire, il est impératif de connaitre les détenteurs de volailles et d’oiseaux captifs, qu’ils soient professionnels ou particuliers. Cela permet, en cas de détection du virus d’organiser le plus rapidement possible une surveillance permettant de savoir si la maladie circule ou non.

Les détenteurs non professionnels de volailles de basse-cour ou d’autres oiseaux captifs élevés en extérieur sont tenu de se déclarer auprès de la Mairie à l’aide du formulaire Cerfa 15472*02 (suivre le lien ci-contre ou disponible dans les documents téléchargeables ci-après).

 
 

Surveillance de la mortalité d’oiseaux sauvages

 

La découverte de cadavres d’oiseaux sauvages doit être signalée à l’Office Français de la Biodiversité (OFB) – Service départemental du Finistère au 02 98 82 69 24 ou par mail à sd29@ofb.gouv.fr ou à la Fédération de la chasse au 02 98 95 85 35.

 
Le signalement comporte les éléments suivants :

  • les coordonnées du découvreur (identité et téléphone),
  • identification précise du lieu de découverte (coordonnées GPS, copie carte),
  • date de la découverte,
  • photo des oiseaux découverts.

 
Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur l’influenza aviaire sur le site du ministère de l’agriculture : https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

Documents téléchargeables