Sécheresse en Ille-et-Vilaine : des restrictions sur l’usage de l’eau

4 juillet 2017

Maintien en alerte sécheresse de l’ensemble du département d’Ille-et-Vilaine

 

Malgré les pluies du premier trimestre 2017, les ressources en eau sont encore déficitaires. Les niveaux d’eau sont toujours bas et en dessous des normales saisonnières dans les cours d’eau, les nappes et les barrages du département d’Ille-et-Vilaine.

Habituellement, les pluies d’hiver permettent le remplissage des nappes souterraines et des barrages qui servent à l’alimentation en eau potable et à soutenir les débits des cours d’eau pendant l’été. A ce jour, nous manquons de 3 mois de pluie par rapport à une année à pluviométrie normale.

La situation de cette année mérite, de la part de l’ensemble de la population, une attention toute particulière. En effet, la sécheresse de cet hiver est plus importante que celle de l’hiver 1975-1976, qui précédait une année très sèche avec de lourdes restrictions sur l’utilisation de l’eau. Afin d’anticiper une situation qui pourrait s’avérer difficile pour l’été à venir, il est nécessaire d’agir pour préserver notre ressource en eau. C’est dans ce contexte que le Préfet d’Ille-et-Vilaine a réuni un comité sécheresse le 3 avril 2017, qui a acté le maintien de l’alerte sécheresse pour le département.

En pratique, sont interdits :

  • l’arrosage des pelouses, des massifs floraux ou arbustifs, publics ou privées et des terrains de sport (stades, golf…) entre 8 h et 20 h,
  • l’irrigation agricole sauf pour les cultures spéciales (légumes de plein champ, horticulture, serre, vergers, petits vergers) entre 11 h et 18 h quelle que soit l’origine de l’eau et pour les autres types de cultures entre 11 h et 18 h uniquement à partir de retenues collinaires à remplissage hivernal ou par ruissellement d’eaux de pluie,
  • le lavage des voitures, sauf dans les stations professionnelles équipées de système à haute pression ou de recyclage,
  • le nettoyage des façades, terrasses, murs, escaliers et toitures, sauf pour les professionnels équipés de lances à haute pression,
  • la vidange et le remplissage des piscines familiales à l’usage privé ou des plans d’eau,
  • les manœuvres des vannages sur les cours d’eau,
  • le lavage de la voirie (chaussées, trottoirs, caniveaux…),
  • le fonctionnement des fontaines publiques qui ne disposent pas d’un circuit fermé pour l’eau.

Par ailleurs, à partir du 1er juillet, des dispositions particulières seront également applicables aux rejets de stations d’épuration et aux prélèvements et rejets des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement.

Les documents à consulter

Arrêté préfectoral alerte sécheresse du 12 avril 2017

Flyer sécheresse avril 2017

Synthèse visuelle (pour les particuliers)